inconvenients chaussures talon

Les aspects négatifs des talons hauts

Si on en croit les codes de la mode, les talons aiguilles demeurent un indispensable accessoire de la féminité. Pourtant, porter un talon haut n’est pas sans risques et il est important d’en être consciente avant de céder aux impératifs des magazines.

Il faut savoir marcher avec des talons hauts

D’un point de vue esthétique, l’escarpin est sans conteste synonyme d’élégance. Reste que l’on peut émettre quelque réticence dès lors qu’il est difficile de déambuler avec grâce si on n’y est pas habituée. Le port de hauts talons nécessite une aisance particulière car on ne se déplace pas comme si on portait une paire de chaussures confortables.

Au-delà de 4 cm de hauteur, un soulier peut s’avérer une véritable gageure. Entorses et foulures peuvent être très rapidement au rendez-vous si l’on n’a pas une totale maîtrise de ce qu’exige une démarche digne d’un podium de haute couture. En boutique, l’essayage se fait dans des conditions très éloignées de ce qu’est la réalité. Le fait de marcher dans la rue en franchissant escaliers et pavés, le tout sur des aiguilles de plus de 6 cm ne s’improvise donc pas.

Les chaussures à talon sont douloureuses

Créée pour sublimer la cambrure et la délicatesse de la cheville, la chaussure à talon devient bien souvent un calvaire pour celle-ci. Les pieds sont soumis à rude épreuve car rien ne protège la voûte plantaire contre les chocs dus à la marche. Souvent dépourvus de semelles, qu’il est d’ailleurs difficile d’intégrer, les escarpins font en outre subir aux orteils une posture qui est loin d’être naturelle.

Si en plus ils sont à bout pointu pour répondre aux critères du charme, on comprend mieux l’adage selon lequel il faut souffrir pour être belle. Le poids du corps exerce en effet une pression constante sur l’extrémité du pied. Envisager de passer une journée entière dans cette position relève donc bien souvent de la torture.

Les talons hauts peuvent avoir des conséquences négatives sur notre corps

Les chaussures pour femmes inadaptées font hurler les podologues et les kinés qui voient affluer dans leurs cabinets les élégantes qui souffrent de mille maux. La colonne vertébrale est de la sorte sollicitée afin de contrebalancer les effets nocifs des talons hauts. Les efforts constants fournis par le pied ont pour conséquence négative une fragilité qui se manifeste et s’accroît au fil du temps.

Un mollet galbé et une cambrure de reins séduisante sont loin d’être anodins. Le poids du corps supporté par les orteils peut entraîner des malformations, sans compter que les articulations ne sortent pas indemnes de ce traitement de choc. Sur la durée, mollet, genou et hanche sont fréquemment touchés par des maux qui nécessitent parfois des interventions chirurgicales réparatrices.

Porter des chaussures compensées est sans doute le moyen le plus sûr pour concilier allure et bien-être. Dès lors qu’on ne peut ajouter de semelle, il semble évident que les talons hauts classiques présentent bien trop d’inconvénients pour être adoptés au quotidien.