chaussures securite

Les infos à connaître sur les chaussures de sécurité

Conçues pour permettre aux professionnels de travailler confortablement et de manière sereine, les chaussures de sécurité sont désormais devenues des éléments indispensables. Elles varient d’un domaine d’activité à l’autre d’autant que les exigences de chaque secteur divergent. Cet article essaie de vous retracer l’évolution des chaussures de sécurité à travers le temps et d’élucider brièvement les secteurs d’activité dans lesquelles on en fait usage. Il abordera également le sujet des chaussures de sécurité modernes.

L’histoire des chaussures de sécurité

L’avènement des chaussures de sécurité date d’environ un siècle, à l’ère de la révolution industrielle, aux débuts du 20e siècle. Les usines battaient leur plein et avaient besoin de travailleurs pour faire tourner le business. Mais les conditions de travail, même si elles divergent d’un secteur à l’autre, exigeaient un minimum de protection. Et pour cause.

Avant l’avènement des chaussures de sécurité, sous la forme que nous leur connaissons actuellement, on avait plutôt des sabots en bois qui étaient utilisés essentiellement pour les travaux champêtres. Outre les sabots en bois, il y avait également les bottes en cuir utilisées pour la protection des pieds dans différents domaines d’activités. Les sabots en bois étaient plutôt adaptés à l’usage qu’on en faisait puisqu’ils servaient à empêcher les vaches de piétiner les agriculteurs pendant leur travail. L’industrialisation est venue changer les habitudes. Beaucoup de travailleurs des fermes ont pris la route des usines.

Toutefois, les conditions difficiles du travail dans les lieux de fabrication et de transformation leur ont fait prendre des précautions. Ils ont donc adopté leurs sabots en bois comme protections des pieds. Mais ceux-ci n’étaient point adaptés aux conditions qui régnaient dans les industries. Les sabots en bois protégeaient partiellement mais causaient également beaucoup de dégâts. Les travailleurs sollicitèrent une amélioration de leurs conditions de travail auprès des propriétaires d’usine mais leurs requêtes restèrent vaines. Dans le même temps, les accidents de travail se multipliaient et il y avait des blessés chaque jour.

La direction, quant à elle, restait sourde aux demandes des travailleurs, qui voulaient qu’on leur attribue des équipements assurant une meilleure protection dans les lieux de travail. Face à cet état de chose, les travailleurs, protestèrent en lançant leurs sabots en bois sur les machines industrielles afin d’endommager ces dernières. C’est de là que vient le terme « sabotage ». Toutefois, les travailleurs n’obtinrent pas vraiment pas gain de cause. Il a fallu attendre jusqu’à la fin de la première guerre mondiale pour qu’il y ait du changement. Les accidents de travail devenaient vraiment coûteux aux directions d’industries. Celles-ci décidèrent alors de trouver une solution pour qu’il y ait moins de blessés. Les premiers modèles de chaussures de sécurité verront ainsi le jour : les chaussures de sécurité avec coque en acier.

Utilisées d’abord uniquement par les travailleurs, ces chaussures vont conquérir par la suite toutes les couches. Les militaires l’adopteront de même que les civils. On aura des chaussures de sécurité homme et des chaussures de sécurité femme.

Qui portent des chaussures de sécurité ?

Les chaussures de sécurité sont indispensables dans différents secteurs d’activité. Les configurations varient selon les conditions de travail et donc selon les risques encourus dans votre environnement de travail. Les contraintes sont de différents types et peuvent être mécaniques, physiques, thermiques, chimiques ou biologiques. Ces facteurs doivent être pris en compte, de même que le confort et l’esthétique (pour certains métiers).

Par ailleurs, pour les conditions de travail où il y a risque de chute d’objets lourds, la chaussure de sécurité doit forcément avoir un bout à coquille métallique, composite ou plastique.
Dans le cas où il y a un risque de se brûler avec le feu, la chaussure doit présenter des propriétés de résistance à la chaleur et au feu.
Dans les zones de travail où il y a risque d’épandage de fluides tels que l’huile ou le pétrole, la chaussure de sécurité doit avoir une semelle antidérapante.
Pour les conditions de travail qui présentent des risques d’électrocution, les chaussures de sécurité doivent être anti-électrostatique.

Pour les lieux de travail où il peut y avoir des copeaux métalliques, la semelle de la chaussure doit être renforcée matériau composite ou métal anti-perforation.
Dans les lieux médicaux et les cuisines, les chaussures doivent être antiglisse et doivent permettre de respecter les normes d’hygiène.

Ainsi, les chaussures de sécurité pour homme http://www.roidutablier.com/51-chaussure-de-securite et les chaussures de sécurité pour femme sont essentiellement portées pour les travailleurs qui interviennent dans les usines de fabrication et de transformation, par les travailleurs du secteur médical mais aussi par les professionnels artisans qui interviennent sur le terrain.

Par ailleurs, il faut savoir que l’article L 4121-1 du code du travail régit les obligations en matière de chaussures de sécurité. Dans cette optique, ces dernières sont des équipements de protection individuelle (EPI) et doivent être fournies aux travailleurs par les employeurs. Les normes E.P.I. régissent les critères de fabrication et les obligations des employeurs et employés. Plus précisément, il y a trois normes de sécurité : S (EN345), P(EN346), et O(EN347) ; chacune constituée de six niveaux.

Des chaussures de sécurité modernes, ça existe ?

Les chaussures de sécurité sont conçues pour vous offrir une protection optimale dans l’environnement de travail. Dans cette optique, ces chaussures ont généralement des semelles antidérapantes ainsi qu’une coque renforcée à l’avant.

En outre, comme ci-dessus mentionné, les chaussures de sécurité ont évolué au fil des ans et vous disposez maintenant de modèles assez innovants. Et il est important de remarquer que les innovations en question ont bien entendu trait avec le design ; mais surtout elles se remarquent au niveau des semelles et de l’ergonomie. Ces innovations ont en effet pour premier objectif d’offrir plus de sécurité et plus de confort à celui qui porte la chaussure. Vous trouverez par exemple au niveau de certaines chaussures l’originalité des semelles en Hélium Parabolic qui se distingue par une meilleure adhérence et un effet plus dynamique.

Les différentes évolutions au niveau des semelles et la protection contre les embouts ont ainsi permis de limiter significativement les accidents de travail. Mais l’excellence est loin d’être atteinte. Les fabricants ne cessent d’étudier la question et proposent chaque jour de nouveaux concepts pour augmenter la performance des chaussures de sécurité.

Par ailleurs, du point de vue sanitaire, plusieurs modèles de chaussures de sécurité modernes sont plutôt dotés de propriétés limitant les problèmes microbiens ainsi que la transpiration.

Somme toute, les chaussures de sécurité ont une histoire de plus de cent ans. Au fil des ans, les configurations ont évolué et les chaussures de sécurité sont même devenues des accessoires de mode. La question de l’esthétique tient désormais les fabricants à cœur et vous pouvez constater une grande vulgarisation de certains modèles. On en est même arrivé à une ère où des chaussures de sécurité sont presque devenues des chaussures de ville.

ADD YOUR COMMENT