Les bases pour bien choisir vos chaussures de marche

Comme pour les chaussures de running, vous avez aussi besoin de vous prendre des chaussures de marche adaptée. En effet, une randonnée peut très vite tourner au cauchemar quand vous ne portez pas les bonnes chaussures. Sachez qu’il en existe différents modèles, aussi vous devez choisir les chaussures qui correspondent le plus à vos activités. Je vous propose de découvrir aujourd’hui les bases essentielles pour bien choisir vos chaussures de marche.

Choisir la taille de tige en fonction de votre pratique et matériau

             Le maintien d’une chaussure est assuré par ce que l’on appelle la hauteur de tige en grande partie, mais pas exclusivement. Ainsi, si vous avez l’habitude de marcher sur les terrains escarpés et pierriers, vous devez choisir la ligne haute pour protéger vos chevilles.

             Je vous recommande la tige moyenne si vous aimez les parcours simples, elle offre un bon compromis entre la protection du pied ainsi que le confort de marche. Enfin, la tige basse est plus adaptée pour les randonnées courtes ainsi que les marges sur sentiers.

             Vous devez aussi prendre en compte le matériau à choisir pour vos chaussures de marche. Pour ma part, je vous conseille le cuir sans conteste. Il garantit beaucoup de confort, mais aussi l’imperméabilité pour bien être paré aux intempéries. Les chaussures en cuir sont aussi bien plus résistantes que les chaussures synthétiques.

             Si vous préférez les chaussures de marche synthétiques, c’est aussi un bon choix surtout que ces dernières sont plus faciles à entretenir. De plus, elles ne nécessitent pas de prendre le temps de les faire comme on dit, pas comme avec le cuir.

Et pour les semelles ?

             Les semelles représentent un point important dans le choix de vos chaussures de marche. Sachez que celles des chaussures de marche se composent de trois parties : la semelle externe, la semelle intermédiaire et enfin, la semelle interne.

             Pour la semelle externe, une gomme dure est idéale pour les terrains rigides, une gomme tendre est plus adaptée aux terrains accidentés. En effet, ces dernières offrent ainsi un meilleur confort et une meilleure adhérence. Une semelle crantée est plus adaptée aux terrains mouillés.

             Pour la semelle intermédiaire, vous avez le choix entre les semelles injectées qui offrent un bon amorti, mais qui sont cependant plus lourdes. Il y aussi les semelles microporeuses qui sont plus légères mais offrent moins d’amorti.

             La semelle interne pour sa part doit être confortable et résistante, car elle est en contact direct avec les pieds. Choisissez une bonne épaisseur si vous voulez obtenir un amorti plus important.

Comments
  1. Anaïs

    Merci pour toutes ces informations, cela va bien me servir. Mais si je comprends bien, je devrais donc avoir plusieurs chaussures de marche et prendre la bonne paire en fonction du terrain que je choisis, n’est-ce pas ?

ADD YOUR COMMENT